Sélectionner une page

Griffe de Chat

Uncaria tomentosa

Qu’est-ce que la Griffe de Chat ?

Renforcer ses défenses immunitaires avec la griffe de chat

La griffe de chat appelée aussi uña de gato, est un produit naturel originaire du Pérou et plus précisément de la forêt amazonienne. Cette liane grimpante est utilisée depuis des millénaires par les Péruviens. Plante médicinale, on utilise ses épines et son écorce qui, une fois séchées, offrent des antioxydants aux nombreux bienfaits comme par exemple les flavonoïdes qui ont un effet bénéfique contre le vieillissement du corps mais aussi sont anti-inflammatoires et anti-tumoraux.

Une plante tropicale indispensable dans la pharmacopée amazonienne

La griffe de chat doit son nom si particulier à la forme de ses épines. De son nom botanique Uncaria tomentosa (ou « Liane du Pérou »), la griffe de chat est originaire d’Amérique du Sud. Elle pousse en Amazonie à plus de 800 mètres d’altitude où elle est considérée comme une plante sacrée et médicinale. Elle peut faire plus de 30 mètres de long.

Elle est utilisée par les shamans de l’Amazonie péruvienne depuis plus de 2000 ans pour soigner les inflammations articulaires comme l’arthrite ou les rhumatismes, mais aussi contre les allergies ou la rougeole.  Elle aurait également une action anticancéreuse.  Plusieurs études scientifiques se sont intéressées à cette liane et à ses effets sur la santé.

Les bénéfices de la griffe de chat

  • Douleurs rhumatismales
  • Douleurs articulaires
  • Maladies inflammatoires
  • Les maladies respiratoires telles que l’asthme, la toux ou la sinusite
  • Cas d’immunodéficience liée au VIH ou au SIDA
  • Ulcères
  • Les tumeurs et autres maladies dégénératives
  • Problèmes liés à la coagulation du sang
  • Les cas d’hypertension
  • Cycles menstruels irréguliers

Propriétés médicinales de la griffe du chat

  • Cas d’infections sexuellement transmissibles telles que la gonorrhée
  • Diabète
  • La guérison des blessures profondes
  • Les troubles urinaires et prostatiques tels que la cystite
  • Fatigue intellectuelle et physique
  • Fatigue et faiblesse liées à la maladie
  • Douleurs et raideurs, en particulier des crampes musculaires
  • Maladie de Crohn, autres inflammations intestinales et troubles digestifs
  • La maladie de Lyme
Anti-inflammatoire
Anti-tumorale
Antioxydant
Immunostimulant

Vous voulez tout savoir sur la griffe du chat ?

La plante médicinale amazonienne, la griffe de chat ou uña de gato, a de nombreuses vertus anti-inflammatoires et anti-infectieuses.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir des informations sur la griffe de chat et profiter d’opportunités commerciales avec nos partenaires.

Une plante d’une incroyable richesse

Issue de la même famille botanique que la quinine ou la caféine, cette rubiacée a de surprenantes propriétés. Elle contiendrait plus de 30 composés phytochimiques dont au moins 17 alcaloïdes. Zoom sur quelques uns de ces actifs :

La quinine : alcaloïde naturel qui aurait une action positive contre la fièvre (antipyrétique) et dans le traitement de la douleur (analgésique). La quinine est aujourd’hui utilisée dans le traitement contre le paludisme de façon très efficace.

– Les flavonoïdes : antioxydants, ils protègeraient des affections chroniques (maladies cardio-vasculaires, cancers).

– Les stérols : lipide qui aurait une action efficace sur le mauvais cholestérol.

– Les alcaloïdes : ils ont un effet bénéfique sur le système nerveux et musculaire.

– Les Tanins : grâce à leurs propriétés antioxydantes, ils offrent une redoutable protection contres les troubles cardio-vasculaires.

– Les terpènes : ils sont antioxydants et hypocholestérolémiants.

Des propriétés anti-oxydantes et immunostimulantes

Plusieurs études en laboratoire ont pu prouver l’efficacité de l’uña de gato.  En 1994, ses bienfaits sont reconnus par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à l’occasion de la Première Conférence Internationale sur l’Uncaria Tomentosa. La communauté scientifique va alors porter un vif intérêt à cette plante aux diverses propriétés.

Produit naturel riche en composés chimiques organiques, ses actions sur la santé sont nombreuses. Efficace contre l’arthrite, la griffe de chat aurait aussi un effet positif sur les maladies intestinales et les maladies inflammatoires.  Elle renforcerait également le système immunitaire et combattrait les états grippaux. 
Son utilisation augmenterait de plus de 50% les défenses immunitaires. Elle est aussi prescrite pour alléger les effets secondaires des chimiothérapies et des traitements antirétroviraux.

Ses propriétés étonnantes en font un produit particulièrement riche et permettant de traiter de nombreux maux. La griffe de chat peut être utilisée par exemple pour les pathologies suivantes :

– Les douleurs rhumatismales
– Les douleurs articulaires
– Les maladies inflammatoires
– Les maladies respiratoires comme l’asthme, la toux, ou les cas de sinusites
– Les cas d’immunodéficience liés au HIV ou au SIDA
– Les ulcères
– Les tumeurs et autres maladies dégénératives
– Les problèmes liée à la coagulation du sang
– Les cas d’hypertension
– Les cycles menstruels irréguliers
– Les cas d’infections sexuellement transmissibles telle que la gonorrhée
– Le diabète
– La cicatrisation des plaies profondes
– Les troubles urinaires et prostatiques tels que les cystites
– La fatigue intellectuelle et physique
– La fatigue et la faiblesse liées à une maladie
– Les douleurs et les raideurs, notamment les crampes musculaires
– La maladie de Crohn, autres inflammations intestinales et troubles digestifs
– La maladie de Lyme

Elle aurait également des propriétés amincissantes reconnues par l’industrie cosmétique.

Soulager les douleurs articulaires et les rhumatismes grâce à la griffe de chat

Plusieurs études cliniques ont mis à jour son incroyable efficacité sur les douleurs de type rhumatismales et articulaires. Des essais ont été menés sur des personnes atteintes d’arthrose du genou ou de polyarthrite rhumatoïde donnant des résultats très positifs.  La prise de 100 milligrammes de griffes de chat réduit sensiblement les douleurs articulaires dès les premières semaines.

L’uña de gato réduit donc les raideurs et les douleurs notamment dans le cas de simples rhumatismes liés à l’âge mais aussi dans le cas de maux plus importants comme ceux liés à la polyarthrite rhumatoïde. En plus d’atténuer les douleurs, elle serait aussi capable de stimuler la régénération des cartilages.

Prévenir le cancer grâce à la griffe de chat

Les tribus amazoniennes utilisaient déjà la plante pour la prévention des cancers. Combattant les infections, la présence de flavonoïdes et d’alcaloïdes aux propriétés antivirales stimule le système immunitaire et aurait un effet bénéfique anticancéreux.

C’est celui qui est à l’origine de sa découverte qui a mis en relief son action anti tumorale. Arturo Bell, naturaliste allemand, recommande cette plante qu’il a lui-même découverte en 1950 à un ami atteint d’un cancer du poumon. L’homme fut guéri en 1969 et quand il mourut à l’âge de 91 ans, aucune lésion ne fut trouvée sur ses poumons.

Dans son ouvrage Les plantes Medicinales, le phytothérapeute Andrew Chevallier  indique que « les propriétés anti tumorale de la griffe de chat en font un précieux adjuvant dans le traitement du cancer ».

Elle serait également efficace pour réduire les effets secondaires liés aux traitements des cancers comme la radiothérapie et la chimiothérapie.

Comment utiliser la griffe de chat ?

Utilisation et mode d’administration

Pour bénéficier des propriétés surprenantes de cette plante, plusieurs modes d’utilisation sont recommandés. Les dosages varient selon les troubles à traiter. Demandez toujours l’avis de votre médecin avant la prise de tout complément.

– En décoction : Faire bouillir entre 1 et 25 grammes de poudre dans 250 millilitres d’eau pendant 5 à 10 minutes. Une fois refroidi, filtrer le mélange et y ajouter de l’eau froide pour remplir une tasse de ce mélange. Vous pouvez prendre jusqu’à trois tasses par jour. Attention ! La tisane doit être ingérée froide ou tiède en raison des tanins présents naturellement dans la plante et pouvant causer des désagréments notamment intestinaux. Ce mélange est très amer.

– En gélule : Prendre de 250 milligrammes à 1 gramme de 1 à 3 fois par jour trente minutes avant les repas.

Contre-indications pour le Griffe de Chat

La griffe de chat a peu d’effets secondaires. De légers troubles intestinaux peuvent être notés. Néanmoins il est recommandé d’éviter l’ingestion de la plante dans certains cas.

Enfant : Il est conseillé d’éviter l’ingestion de la griffe de chat chez les enfants de moins de 3 ans.

– Grossesse et Allaitement : Souvent administrée comme contraceptif dans les tribus amazoniennes péruviennes, il est conseillé aux femmes enceintes d’éviter la griffe de chat. De même, en l’absence d’étude clinique sur sa toxicologie, nous recommandons aux femmes allaitantes d’éviter d’en consommer.

– Tension artérielle : D’autres plantes appartenant à la même espèce botanique que la griffe de chat ont une activité hypotensive. Malgré le fait que ces substances hypotensives soient présentes en faible quantité dans la griffe de chat, il convient de prendre quelques précautions.

– Maladies auto-immunes : Son action stimulante sur le système immunitaire aurait un effet néfaste en cas de maladie auto-immune comme la sclérose en plaque ou le lupus, maladies où le système immunitaire s’en prend à l’organisme qu’il protège en temps normal.

– Greffe d’organe : La griffe de chat contrerait l’effet des médicaments administrés aux patients après une greffe et pourrait provoquer un rejet.

Avant toute prise, il est conseillé de demander un avis médical.

La synergie de la griffe de chat avec les autres plantes

La griffe de chat peut être employée seule ou bien en synergie avec d’autres actifs :

– L’ acérola : pour booster l’organisme
– Le nopal : pour renforcer l’effet détox
– Le curcuma : pour renforcer l’action anti inflammatoire et antioxydante
– Le gingembre : pour aide à soulager les douleurs et les inflammations
– l’eucalyptus : pour une action bénéfique sur les allergies et les rhumes
– Le maca : pour renforcer l’endurance
– Le ginseng : pour diminuer le stress
– la spiruline : pour une action renforcée sur la fatigue physique et morale. C’est un bon complément pour les sportifs de haut niveau
– L’échinacée : pour prévenir les infections respiratoires

Comment choisir le bon produit

Comme pour chaque complément alimentaire le label bio est vivement recommandé. Il garantit la pureté du produit, ses modes de fabrication, de récolte et de commercialisation.
Ces différents critères permettent d’avoir une plante 100% pure et naturelle, sans adjuvant chimique ou de synthèse. Privilégiez également les produits issus du commerce équitable.

Soyez également attentif au dosage du produit car celui-ci peut varier. Certains spécialistes recommandent de privilégier des produits contenant 3% d’alcaloïdes ou 1,3% d’oxindoles pentacycliques par dose.